Actualités

Chèque énergie : nouveautés 2021

 
 
Chèque énergie : nouveautés 2021

Chèque énergie : nouveautés 2021

En 2021, le chèque énergie évolue : revalorisation du plafond de ressources, élargissement à de nouveaux bénéficiaires, possibilité de préaffectation papier. Cette année encore, 5,8 millions de ménages vont pouvoir l’utiliser pour payer une partie des dépenses d’énergie de leur logement. Attribuée sous conditions de ressources, cette aide de l’État accompagne les ménages à revenus modestes qui la reçoivent automatiquement à leur domicile. La campagne d’envoi du chèque énergie est prévue de fin mars à fin avril 2021. En Meuse, ce sont 16 971 chèques d'un montant moyen de 139.46 € qui vont être distribués, et pour un montant total de plus de 2M€.

Plafond de ressources

Le chèque énergie, d’un montant maximum de 277 €, est attribué en fonction des revenus et de la composition du ménage. En 2021, le plafond de ressources est revalorisé : le seuil d’éligibilité au chèque énergie est ainsi fixé à 10 800 € (revenu fiscal de référence divisé par le nombre d’unités de consommation du ménage, RFR/UC), au lieu de 10 700 € en 2020.

Préaffectation

Pour que leur chèque énergie soit directement déduit de leur facture d’électricité ou de gaz dès l’année prochaine, les bénéficiaires peuvent demander sa préaffectation par courrier (la préaffectation est déjà possible en ligne et par téléphone). Il leur suffit désormais de cocher la case rouge figurant sur leur chèque énergie papier avant de l’envoyer à leur fournisseur, de demander sa préaffectation en ligne sur le site : www.chequeenergie.gouv.fr ou par téléphone au 0 805 204 805 (services et appels gratuits).

Nouveaux bénéficiaires

Les personnes hébergées en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), en établissement d’hébergement pour personnes âgées (EHPA), en résidence autonomie ou en établissement ou unité de soins longue durée (ESLD ou USLD), pourront désormais utiliser le chèque énergie pour payer la part liée à la consommation d’énergie dans leur redevance. La loi d’accélération et de simplification de l’action publique du 8 décembre 2020 a en effet ouvert aux gestionnaires de ces établissements la qualité d’acceptant du chèque énergie.

Les ménages sous locataires en intermédiation locative pourront également obtenir un chèque énergie s’ils remplissent les conditions d’éligibilité, par le biais d’une demande formulée par le gestionnaire de leur logement.

En savoir plus : www.chequeenergie.gouv.fr