Communiqués de presse

15 projets de rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État retenus en Meuse dans le plan France Relance

 
 
15 projets de rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État retenus en Meuse dans le plan France Relance

En Meuse, 15 bâtiments vont bénéficier d'aides pour leur rénovation énergétique

La ministre de la Transition écologique, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont présenté une communication relative au plan de relance : la rénovation énergétique des bâtiments publics.

Trois mois après le lancement de France Relance, le programme de rénovation énergétique des bâtiments publics d’un montant de 4 Md€ est en cours de mise en œuvre pour un soutien de l’économie dès 2021 et une accélération de la réduction de l’empreinte carbone de l’immobilier public.

Dans la région Grand Est, 335 projets ont été sélectionnés pour 236 918 249 €. Parmi ces derniers, 15 projets ont été retenus en Meuse, dans lesquels se trouve notamment la caserne Maginotde Revigny-sur-Ornain, abritant l’escadron de Gendarmerie mobile, qui a bénéficié de plus de 10 millions d’euros de crédits pour la réhabilitation énergétique des bâtiments logements.

Des soutiens ont aussi été accordés, entre autre, pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques en Préfecture et Sous-Préfecture, le remplacement de systèmes d’éclairage pour des dispositifs plus économes en énergie au Centre des finances publique de Verdun et l’isolation des toitures, façades et menuiseries de la Gendarmerie Nationale de Saint-Mihiel.

L’ensemble des projets retenus est disponible ici : https://immobilier-etat.gouv.fr/les-grands-dossiers/france-relance-projets-renovation-energetique-batiments-publics/liste-projets-retenus

Pour sélectionner les projets, le Gouvernement a privilégié l’efficacité écologique et économique de la relance. Les projets ont ainsi été retenus au regard de deux critères essentiels : leur performance énergétique et la capacité à mettre rapidement en œuvre le projet, favorisant la relance des économies locales et du secteur du bâtiment. Avec une réduction de 400 000 000 à 500 000 000 de kWhef prévue, l’investissement de France Relance permettra de réduire considérablement les émissions de CO2 et l’empreinte carbone du parc immobilier de l’État. Par ailleurs, tous les projets retenus vont favoriser les artisans, les très petites et petites et moyennes entreprises (TPE et PMEPetites et moyennes entreprises) partout en France, dans tous les territoires, et devraient permettre la création de 20 000 emplois sur 2021-2023. Cet investissement va également permettre de renforcer les compétences de la filière d’avenir qu’est la rénovation énergétique.