Communiqués de presse

Déploiement du Service public et de l’Emploi (SPIE) en Meuse

 
 
Déploiement du Service public et de l’Emploi (SPIE) en Meuse

         

Au dernier trimestre 2021, le département de la Meuse comptabilisait  7946 demandeurs d'emploi de catégorie A, soit une baisse de 4,2%  par rapport au 4ᵉ trimestre 2020.  Ainsi, si la demande baisse, l'engagement en faveur de l'accompagnement vers l'emploi doit se poursuivre, surtout dans un contexte où le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée dépasse celui des demandeurs d'emploi inscrits depuis moins d'un an.
Au cœur de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, le service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) porte l’ambition que l’ensemble de celles et ceux qui veulent trouver une place dans la société par l’activité y parviennent.

Cette volonté repose sur la conviction que seul l’accès à l’emploi permet une sortie durable de la pauvreté. Le droit à un accompagnement personnalisé doit plus que jamais devenir une réalité tangible et accessible en tout point du territoire.

En lien avec les services de l’État en Meuse, le Département s’est engagé à construire une réponse à cette ambition grâce à une coopération opérationnelle entre les partenaires engagés dans le parcours vers l’emploi (Conseil régional, établissement public de coopération intercommunale, Pôle emploi, Caisse d’allocations familiales, Cap emploi, missions locales, associations, CCASCentre communal d'action sociale, etc.) .

L’État soutient financièrement le projet avec une aide de 180 000€ sur deux ans.

Le lundi 25 avril, le projet fait l’objet d’un lancement officiel avec les partenaires mobilisés afin de présenter la méthode notamment grâce à des ateliers avec des professionnels de terrain.

En Meuse, les objectifs du SPIE reposent sur 3 piliers :

• Un diagnostic social et professionnel systématique pour aider la personne à élaborer son projet professionnel,

• Une coordination et un suivi partagé du parcours entre les professionnels de différentes structures qui accompagnent une même personne dans son projet de retour à l’activité afin de garantir un parcours « sans couture » (emploi, formation, logement, hébergement, santé, mobilité, etc.),

• Une coordination de l’offre d’accompagnement social et professionnel sur le territoire afin que les professionnels puissent proposer toutes les solutions pour aider les personnes à réaliser leur projet de retour à l’activité.

La Meuse est lauréate de la seconde vague d’appel à manifestation d’intérêt du SPIE, avec 35 nouveaux autres territoires. C’est le seul département du Grand-Est concerné par cette seconde vague.