Communiqués de presse

Influenza aviaire – Mesures pour lutter contre la propagation du virus

 
 
Influenza aviaire – Mesures pour lutter contre la propagation du virus

      

Suite à la détection d’un foyer d’Influenza aviaire, le 9 septembre 2022 dans un élevage de poules pondeuses sur la commune de Bislée dans la Meuse, et afin de lutter contre la propagation du virus conformément aux règles de gestion sanitaire, l’élevage complet a été dépeuplé. L’enquête épidémiologique réalisée n’a pas exclu une infection par la faune sauvage.

Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d’autres élevages, des zones réglementées de protection et de surveillance ont été instaurées par le Préfet conformément à la réglementation.

Compte tenu de la présence avérée du virus, de son caractère hautement pathogène et très contagieux, un arrêté préfectoral limitant les activités cynégétiques a été signé ce jour.

Dans ce périmètre réglementé, les mesures suivantes sont prises :

  • La chasse au gibier d’eau est interdite en zone de protection et de surveillance,
  • Dans ce périmètre réglementé, la chasse au gibier à plumes est interdite dans les territoires définis à l’article L424-6 du Code de l’environnement à savoir dans les marais non asséchés, sur les fleuves, rivières, canaux, réservoirs, lacs, étangs et nappes d'eau.
  • En dehors de ces territoires, la chasse au gibier à plumes est pratiquée en zone de protection et de surveillance en respectant les mesures de biosécurité (nettoyage et désinfection des bottes, du matériel de transport et du matériel de chasse, gestion des déchets de chasse et absence de contact du chasseur avant changement complet de tenue et des chiens de chasse avec des oiseaux domestiques).
  • La chasse du gibier à poils est pratiquée en zone de protection et de surveillance en respectant les mesures de biosécurité (nettoyage et désinfection des bottes, du matériel de transport et du matériel de chasse, gestion des déchets de chasse et absence de contact du chasseur avant changement complet de tenue et des chiens de chasse avec des oiseaux domestiques).

La Préfète de la Meuse rappelle l’absolue nécessité du respect de toutes les mesures de biosécurité (déjà rappelées dans le précédent communiqué de presse) disponibles à l’adresse suivante : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Tous les professionnels et les particuliers doivent se sentir concernés par ces mesures.

L’ensemble des acteurs des activités cynégétiques doivent notamment désinfecter leur matériel (armes, chaussures, véhicules (roues, bas de caisse…), ne pas pénétrer dans une exploitation avicole ou une basse cour sans désinfection, et comme les promeneurs et usagers de la nature, faire attention à leurs animaux, déclarer les oiseaux retrouvés morts sans raison apparenter.