Communiqués de presse

Information et prévention sur les risques liés aux fortes chaleurs

 
 
Information et prévention sur les risques liés aux fortes chaleurs

         

Comme chaque année, le plan départemental canicule, avec son premier niveau de « veille saisonnière » a été activé ce 1er juin, et ce jusqu’au 15 septembre.

Durant la période estivale, le département de la Meuse peut être confronté à des épisodes de canicule, qui se caractérisent par des températures très élevées le jour et la nuit se prolongeant au moins sur trois jours consécutifs.

Le plan canicule a pour objectifs d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci et d’adapter les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations vulnérables (personnes âgées, isolées, en situation de handicap, de précarité ou sans abri, avec des pathologies préexistantes, femmes enceintes, jeunes enfants, travailleurs en extérieur, etc.).

Le plan canicule est organisé en quatre niveaux d’alerte, qui correspondent chacun à des actions de prévention et de gestion spécifiques :

Niveau 1 – veille saisonnière – vigilance verte,

Niveau 2 – avertissement chaleur -vigilance jaune,

Niveau 3 – alerte canicule – vigilance orange,

Niveau 4 – mobilisation maximale – vigilance rouge

Prévention

La prévention de l’impact de la chaleur doit être anticipée sur l’ensemble de la période estivale et renforcée pendant les fortes chaleurs. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer avant les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.(annexe 1)

Les personnes seules, âgées ou handicapées constituent une population vulnérable en période estivale et de fortes chaleurs. Chaque maire est tenu d’instituer un registre nominatif des personnes âgées et handicapées vivant à leur domicile qui en font la demande. Ce registre a pour objectif de mieux informer les personnes vulnérables sur les risques et les mesures à prendre en cas de très fortes chaleurs et, si besoin, de permettre l’intervention ciblée des services sanitaires et sociaux auprès d’elles en cas de déclenchement du plan d’alerte ou d’urgence.
L’inscription sur ce registre est gratuite, confidentielle et repose sur la base du volontariat : il s’agit d’une mesure préventive pour les personnes seules, résidant à leur domicile, qu’elles soient : 

  • âgées de 65 ans et plus,
  • âgées de plus de 60 ans et reconnues inaptes au travail, 
  • adultes en situation de handicap.

Ce recensement doit s’accompagner d’un élan de solidarité et d’une mobilisation de tous.

Si vous connaissez des personnes âgées isolées dans votre entourage ou voisinage, invitez-les à s’inscrire sur le répertoire municipal des personnes fragilisées.