Communiqués de presse

Instauration d’une nouvelle zone de contrôle temporaire

 
 
Instauration d’une nouvelle zone de contrôle temporaire

        

Deux cygnes tuberculés ont été retrouvés le 12 octobre 2022 sur un étang de la commune de Damvillers. Les autorités sanitaires ont confirmé le 17 octobre 2022 que ces oiseaux étaient contaminés par le virus de l’influenza aviaire H5N1. Une nouvelle zone de contrôle temporaire (ZCT) autour de ce foyer est donc définie par arrêté préfectoral du 20 octobre.

Considérant la présence avérée du virus, son caractère hautement pathogène et très contagieux ainsi que la dégradation de la situation sanitaire au regard de l’influenza aviaire en France, cette nouvelle ZCT qui impacte les départements de la Meuse et de la Meurthe et Moselle, est soumise aux mêmes mesures que la ZCT prise à la suite de la découverte le 3 octobre de la Spatule Blanche sur un étang périphérique du lac de Madine.

114 nouvelles communes pour la Meuse, dont la liste figure en annexe, sont désormais concernées par ces mesures, en plus des 73 communes dont la liste figure dans le communiqué de presse du 14 octobre 2022 :

  • Tous les détenteurs de volailles et d’oiseaux captifs, professionnels comme particuliers sont tenus de respecter strictement les mesures de biosécurité notamment la mise à l’abri des animaux, la protection de leur alimentation et de leur abreuvement mais également le nettoyage et la désinfection des tenues et équipements en élevage. Toute mortalité ou signe clinique anormal doit faire l’objet d’un signalement au vétérinaire assurant le suivi de l’élevage ou de la basse-cour.
  • Tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques, détaillées sur le site Internet du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et accessibles à l’adresse suivante :

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels

  • Afin de détecter au mieux l’apparition de la maladie, une surveillance est mise en place au moyen d’autocontrôles dans les élevages détenant plus de 250 oiseaux de toutes espèces et de tous types de productions.
  • Les mouvements de volailles, y compris le gibier à plumes, de toutes espèces et de tous les stades de production, sont conditionnés également à la réalisation d’autocontrôles.
  • Les rassemblements de volailles sont interdits dans toutes les communes de la ZCT.

Concernant la gestion des activités cynégétiques dans la zone de contrôle temporaire, les mesures applicables sont :

  • Le transport et le lâcher de gibier à plumes issus d’élevage en zone de contrôle temporaire sont autorisés sous certaines conditions ;

    Les mouvements et le transport des gibiers à plumes abattus dans la zone de contrôle temporaire et de leur viande sont interdits.

  • Des restrictions aux mouvements et à l’utilisation d’appelants sont mises en place.

La Préfète de la Meuse rappelle l’absolue nécessité du respect de toutes les mesures de biosécurité (déjà rappelées dans les précédents communiqués de presse) disponibles à l’adresse suivante : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Tous les professionnels et les particuliers doivent se sentir concernés par ces mesures.

Il est rappelé que l’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale très contagieuse pour les oiseaux. La découverte d’oiseaux morts doit être signalée à la DDETSPP à l’adresse suivante : ddetspp-animal-environnement@meuse.gouv.fr

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs, et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles, ne présente aucun risque pour l’Homme

> CP - Instauration d'une nouvelle zone de contrôle temporaire 2410pdf - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb