Communiqués de presse

Lutte contre les malveillances visant les réseaux de télécommunication

 
 
Lutte contre les malveillances visant les réseaux de télécommunication

      

Ces derniers mois, sur le plan national, une hausse des actes de vandalisme sur les infrastructures réseaux fixe et mobile a été constatée (vols de câble cuivre, armoires vandalisées, fibres optique sectionnées, sites mobile incendiés). Ces actes ont pour conséquence de priver des foyers, entreprises et organismes publics de moyens de communication, à l’heure où la connectivité revêt une importance cruciale. Ils représentent un coût matériel et humain important. 

Le 27 septembre 2021, Madame le Préfet de la Meuse, les procureurs, les représentants des opérateurs téléphoniques (Orange, SFR ainsi que TDF, Free Mobile et Bouygues Telecom) et les forces de l’ordre ont signé une convention territoriale de lutte contre les malveillances visant les réseaux de télécommunication. Cet accord s’inscrit dans le cadre de la signature d’une convention nationale de lutte contre la malveillance sur les réseaux de télécommunication, signée le 9 mars 2021 par le Ministre de l’Intérieur et les acteurs concernés.

Cette convention souligne l’importance majeure des infrastructures réseaux pour assurer garantir l’accès au réseau aux particuliers, maintenir l’activité des acteurs socio-économiques et permettre le fonctionnement des services publics.

Grâce à cette convention, les échanges d’informations ainsi que les dépôts de plainte, déjà systématiques en cas de dégradation d’infrastructures, seront facilités. Par ailleurs, la collaboration dans les enquêtes menées par les services de l’État sera renforcée.