Communiqués de presse

Sécheresse - Mesures de restrictions des usages de l’eau

 
 
Sécheresse -  Mesures de restrictions des usages de l’eau

         

Passage au niveau alerte renforcée de la zone « moselle » et niveau alerte pour les 4 autres zones du département de la meuse

L'absence pluviométrique et la hausse des températures impactent de manière très significative la situation hydrologique des eaux de surface.

Bien que le niveau des eaux superficielles permette de répondre aux besoins en alimentation en eau de la population, les tensions se font de plus en plus sentir et la baisse rapide des débits des cours d’eau observée ne permet pas d’envisager une amélioration prochaine de la situation.

En conséquence, compte tenu de la situation hydrologique et météorologique et afin de préserver les ressources en eau pour les différents usages et particulièrement pour l’alimentation en eau potable, Mme le Préfet a décidé de mettre en oeuvre des mesures de restrictions sur l’ensemble du département de la Meuse en plaçant la zone « Moselle » en alerte renforcée et les zones « Meuse », « Chiers », « Aisne amont » et « Saulx-Ornain » en alerte :

1
2
3

Ces interdictions s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvements dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement, de puits domestiques ou de forages en nappe souterraine profonde.

Sauf évolution de la situation météorologique et hydrologique conduisant à renforcer, prolonger ou abroger les mesures prises, ces dispositions sont applicables pour une durée de un mois à compter de la signature de l’arrêté préfectoral.

Les arrêtés préfectoraux sont disponibles sur le site de la Préfecture, dans les mairies et sur le site PROPLUVIA.

Pour rappel, il existe 4 niveaux de gestion de la Sécheresse : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise.

Madame le préfet rappelle que ces mesures de restrictions nécessitent également la vigilance et le civisme de chaque usager. Il convient que l'attention de tous soit portée sur la rareté de l’eau et que les consommateurs s’engagent dans des démarches d’économie.

La préfecture et l’ensemble des services de l’État sont mobilisés pour observer l’évolution de la situation et anticiper les risques de crise.

> ap_secheresse_2022-9098 du 18 juillet 2022-1-3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,38 Mb

> annexe1_communes_alerte_renforcee_moselle.odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

> annexe2_communes_alerte_meuse.odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

> annexe3_communes_alerte_chiers.odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

> annexe4_communes_alerte_aisne_amont.odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

> annexe5_communes_alerte_saulx_ornain.odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

> annexe6_cartographie_zones_alertes.odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb