Communiqués de presse

Sécheresse : appel à la vigilance et à une utilisation économe de l’eau

 
 
Sécheresse : appel à la vigilance et à une utilisation économe de l’eau


Le comité départemental de la ressource en eau, présidé par Mme le Préfet, s’est réuni par visioconférence aujourd’hui en présence des services de l’État, de Météo-France, des représentants des collectivités territoriales et des usagers. Il a pour objectif d’assurer le suivi de la ressource en eau sur le département et, le cas échéant, de proposer les mesures appropriées en fonction des 5 niveaux identifiés : situation normale, vigilance, restriction de 1er niveau, restriction renforcée et crise.

Les sécheresses successives constatées en Meuse, ont amené pour la première fois en 2020 à prendre un arrêté préfectoral marquant un passage au seuil de crise et certaines communes ont dû être ravitaillées en eau potable durant plusieurs semaines

En ce mois de mai 2021, le contexte hydrologique reste globalement acceptable. Cependant, le déficit pluviométrique observé au cours des mois de mars et d’avril a une incidence bien visible sur l’ensemble des cours d’eau du département.

La pluviométrie hivernale a permis d’avoir un niveau des nappes d’eau souterraines proche de la moyenne de ces dernières années. Cependant, la période de décharge des nappes a été plus précoce cette année en raison du déficit pluviométrique.

Cette situation a généré une sécheresse des sols impactante pour l’agriculture.

Les pluies de ces derniers jours permettent de maintenir la situation à un niveau ne nécessitant pas la mise en œuvre de restriction des usages de l’eau.

À ce stade, tous les Meusiens sont appelés à être vigilants et adopter une gestion économe de la ressource en eau, car le scénario météorologique des trois prochains mois indique une période plus chaude et plus sèche que les années précédentes. Ces actions individuelles permettront de retarder la possible mise en place de mesures de restriction dans les prochaines semaines.

Chacun, par ses gestes quotidiens ou ses pratiques professionnelles, peut contribuer à préserver les ressources en eau.

25 % de la consommation d’eau relève de la sphère domestique. En période de sécheresse, que l’on soit soumis ou non à des mesures de restriction, chacun doit, plus que jamais, maîtriser sa consommation d’eau quotidienne grâce à des gestes simples : privilégier les douches, installer des équipements sanitaires économes en eau, faire fonctionner les
appareils de lavage à plein, réutiliser l’eau de pluie, etc. Les professionnels sont également encouragés à réduire leurs prélèvements et leur consommation d’eau par de nouvelles pratiques et modes opératoires.

La préfecture et l’ensemble des services de l’État sont mobilisés pour observer l’évolution de la situation et anticiper les risques de crise.

Plus d’informations sur le site internet national : https://www.gouvernement.fr/risques/secheresse