Communiqués de presse

Sécurité routière – action de prévention a destination des lycéens de bar-le-duc

 
 
Sécurité routière – action de prévention a destination des lycéens de bar-le-duc

  

Les services de l’État et l’ensemble des acteurs engagés pour la sécurité routière mènent des actions de prévention, notamment auprès des jeunes, en Meuse. En 2022, plus de 40 000 euros sont alloués par l’État au titre du plan départemental d’action pour la sécurité routière.

En Meuse, le nombre d’accidents et de blessés est en baisse par rapport à 2021. À l’inverse la mortalité est en hausse au mois de septembre 2022, 9 tués étaient recensés contre 7 au mois de septembre de l’année dernière.

Les accidents de la route sont la 1ʳᵉ cause de mortalité chez les jeunes. En Meuse, les personnes âgées de 18 à 24 ans représentent 7 % de la population, et pourtant c’est aussi la tranche d’âge la plus impliquée dans les accidents de la route.

Sur les 5 dernières années, les jeunes de 18 – 24 ans :

  • sont impliqués dans 26 % des accidents corporels,
  • représentent 18 % des victimes.

La vitesse et la consommation de psychotropes sont les principaux facteurs d’accident pour cette tranche d’âge :

  • 42 % des accidents avec stupéfiants
  • 34 % des accidents avec vitesse
  • 20 % des accidents avec alcool

L’enjeu essentiel de la politique de prévention en matière de sécurité routière est de sauvegarder des vies à travers la mise en place d’actions de prévention. Ces actions permettront à terme de faire évoluer les comportements des automobilistes grâce à une meilleure connaissance des risques. Les actions inscrites au plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR), élaboré et piloté par l’État dans le département, fixent le cadre annuel de cette politique.

En 2021, sur l’année : 17 240 personnes ont été sensibilisées, réparties de la façon suivante :

– 48 % à destination des enfants ;

– 10 % à destination des adultes hors seniors ;

– 9 % à destination des jeunes ;

– 31 % à destination des 2 roues motorisées, des seniors et des entreprises.

En 2022, l’État a financé les actions du PDASR à hauteur de 40 800 € soit un montant en augmentation par rapport à 2021 (38 500 €). Ainsi, ont notamment été financés grâce PDSAR, piloté par l’observatoire départemental de la sécurité routière placé sous l’autorité du préfet :

  • La journée de sensibilisation de ce jour, à destination des 400 lycéens de Bar-le-Duc ;
  • Des sensibilisations dans des discothèques du département principalement sur les risques à la consommation d’alcool et de stupéfiants ;
  • Des ateliers à destination du grand public pour une meilleure cohabitation entre usagers vulnérables et automobilistes.