Communiqués de presse

Vigilance orange Grand Froid dans le département de la Meuse

 
 
Vigilance orange Grand Froid dans le département de la Meuse

   

Météo France place le département de la Meuse en vigilance orange grand froid à compter de ce soir minuit.

Cette nuit les températures sous abri devraient se situer entre -7 et -10 °C, localement jusque – 15 °C sur les sols enneigés.Le vent de secteur nord-est sera un facteur aggravant, augmentant la sensation de froid. Le ressenti pourrait alors atteindre – 20 °C avec des rafales de 20 à 30 km/h.

Aussi, le département reste placé en vigilance jaune neige verglas. Les routes encore humides pourraient connaître un risque de regel important, le vent peut également reformer des congères dans les secteurs exposés, même si le temps sera sec.

Le temps pourrait rester glacial, jusqu’à ce week-end.

Se protéger du froid

Pour se prémunir des effets du froid, la préfète de la Meuse rappelle quelques conseils à suivre :

  • Limiter les déplacements au strict minimum et se tenir informer avant de prendre la route en cas de besoin.
  • Se couvrir convenablement, notamment au niveau des extrémités et de la tête où les déperditions de chaleur corporelles sont les plus importantes, mais aussi du nez et de la bouche pour respirer moins d’air froid.
  • Boire des boissons chaudes (thés, cafés, etc.) et manger suffisamment. Malgré les idées reçues, la consommation d’alcool ne réchauffe pas. Au contraire, cela peut s’avérer dangereux car l’engourdissement fait disparaître les signaux d’alerte du froid.
  • Limiter les efforts physiques.
  • Ne pas sortir les nourrissons et les jeunes enfants, même bien protégés.
  • Se tenir informé auprès des autorités.

La préfète de la Meuse rappelle que toute personne en détresse doit être signalée auprès du 115, numéro vert fonctionnant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Une place d’hébergement sera proposée.

Prévenir l’intoxication au monoxyde de carbone

Il est recommandé de veiller particulièrement aux moyens utilisés pour se chauffer ainsi qu’à la ventilation du logement. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique imperceptible car incolore, inodore, sans saveur et non irritant.

Ainsi, la préfète de la Meuse rappelle quelques règles pour limiter les risques :

  • Ne pas surchauffer son logement et renouveler l’air.
  • Ne jamais boucher les entrées d’air du logement et conduits d’aération.
  • Ne pas utiliser les chauffages mobiles d’appoint à combustion plus de 2 heures.
  • Ne pas utiliser de chauffage de fortune pour chauffer l’intérieur du logement.
  • Faire réviser sa chaudière par un professionnel qualifié et éviter l’utilisation en continu d’appareils de chauffage d’appoint à combustible.

Mettre en œuvre les gestes barrières contre le virus Covid-19

L’hiver est également une période propice à la propagation des virus notamment dans le contexte sanitaire actuel. La prévention consiste en des gestes simples et efficaces, comme se laver fréquemment les mains, éternuer dans le coude, utiliser un mouchoir à usage unique ou porter un masque jetable.