Covid-19

 

Covid-19- Informations.

 

Déplacements et couvre-feu

 

Couvre feu de 19h à 6h

- Le couvre-feu est toujours en vigueur de 19h à 06h. Tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit entre 19 heures et 6 heures du matin à l'exception des déplacements pour les motifs suivants, en évitant tout regroupement de personnes, sur présentation d’une attestation dérogatoire :

- Déplacements à destination ou en provenance :
a) Du lieu d'exercice ou de recherche d'une activité professionnelle et déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
b) Des établissements ou services d'accueil de mineurs, d'enseignement ou de formation pour adultes  ;
c) Du lieu d'organisation d'un examen ou d'un concours ;
- Déplacements pour des consultations, examens, actes de prévention et soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l'achat de produits de santé ;
- Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ;
- Déplacements des personnes en situation de handicap et, le cas échéant, de leur accompagnant ;
- Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre chez un professionnel du droit pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
- Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ;
- Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance relevant de l'un des motifs mentionnés au présent article ;
- Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

L'attestation de déplacement dérogatoire n'est valable qu'une fois, elle doit être renouvelée à chaque sortie et l'heure doit être indiquée.

L'attestation de déplacement dérogatoire n'est valable qu'une fois, elle doit être renouvelée à chaque sortie et l'heure doit être indiquée.

> Attestation de déplacement dérogatoire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

 

Déplacements entre 6h à 19h

Tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit entre 6 heures et 19 heures à l'exception des déplacements pour les motifs mentionnés ci-dessus et les motifs suivants, en évitant tout regroupement de personnes :

- Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle ou pour des livraisons à domicile ;
- Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité, des retraits de commandes ou pour les besoins de prestations de services qui ne sont pas interdites ;
- Déplacements liés à un déménagement résultant d'un changement de domicile et déplacements indispensables à l'acquisition ou à la location d'une résidence principale, insusceptibles d'être différés ;
- Déplacements, dans un rayon maximal de dix kilomètres autour du domicile, liés soit à la promenade, soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective ;
- Déplacements pour se rendre dans un service public, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
- Déplacements à destination ou en provenance d'un lieu de culte ;
- Participation à des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public qui ne sont pas interdits .

Les déplacements pour effectuer des achats de première nécessité, se rendre dans un service public ou dans un culte, ainsi que pour participer à des rassemblements, réunions ou activités autorisés sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, s'effectuent dans les limites du département de résidence de la personne ou, en dehors de celui-ci, dans un périmètre de 30 kilomètres autour de son domicile.

Si vous êtes salarié, un justificatif permanent de l'employeur suffit.

Si vous êtes indépendant, il convient de compléter l'attestation de déplacement dérogatoire (premier motif).

> Attestation de déplacement dérogatoire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

> Justificatif de déplacement professionnel - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

Mesures complémentaires en Meuse, en vigueur jusqu’au vendredi 23 avril inclus

Port du masque est obligatoire pour tout piéton de 11 ans et plus

- sur l’ensemble des territoires des communes plus de 1000 habitants du département, sauf dans les forêts:

Belleville-sur-Meuse, Ancerville, Bouligny, Clermont-en-Argonne, Cousances-les-Forges, Dieue-sur-Meuse, Dugny-sur-Meuse, Euville, Fains-Véel, Gondrecourt-le-Château, Lérouville, Longeville-en-Barrois, Montmédy, Pagny-sur-Meuse, Revigny-sur-Ornain, Sorcy-Saint-Martin, Stenay, Thierville-sur-Meuse, Tronville-en-Barrois, Vaucouleurs, Vigneulles-lès-Hattonchâtel, Vignot, Void-Vacon, Commercy, Ligny en Barrois, Etain, Saint-Mihiel, Bar-le-Duc, Verdun

- sur les bases de loisirs du Lac de Madine incluant les sites de Nonsard-Lamarche et d’Heudicourt-sous-les-Côtes et à la Butte de Montsec

- dans l’ensemble du département : sur les marchés non couverts, 50m autour des écoles, aux abords des centres commerciaux ainsi que des EHPAD et EPA.

Le port du masque n'est pas obligatoire pour les personnes en situation de handicap et lors de la pratique des activités artistiques, physiques et sportive.

Interdiction des "ventes au déballage" : vide-greniers, foires aux puces, braderies ou brocantes 

Interdiction de la vente et de la consommation d’alcool sur la voie publique

La vente à emporter de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique ainsi que lorsqu'elle n'est pas accompagnée de la vente de repas par les restaurants dans le cadre de leur activité en click and collect.

> P055_2021619_Port masque_ventes au déballage - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,39 Mb

> P055_2021618_Vente et consommation alcool sur Espace et Voie Publique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb

Sanction du non-respect des mesures

Le non-respect de ces mesures entrainera :

  • Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d'emprisonnement.

En savoir + : site du Gouvernement

Éducation

Les crèches, écoles et collèges sont fermés pour trois semaines (du 5 au 25 avril), dont deux semaines de vacances de printemps, identiques à toutes les zones, du 12 au 25 avril.

Les cours de la semaine du 5 au 10 avril se feront en distanciel.

La rentrée se fera en présentiel le 26 avril pour les crèches et les écoles. Les collèges et lycées resteront une semaine supplémentaire en distanciel, et feront leur rentrée en présentiel le 3 mai, en demi-jauge.

Les parents ne pouvant pas faire garder leurs enfants pourront bénéficier du chômage partiel.

Garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Les enfants de moins de 16 ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire bénéficient d'un mode de garde.

Liste des personnels :

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’État, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes, orthophonistes, psychomotriciens, prestataires de santé à domicile ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers, personnels vétérinaires), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers ;
  • Les personnels des sites de production de vaccin et intrants critiques ;
  • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : travailleurs sociaux du secteur accueil-hébergement-insertion, EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMIPetites et moyennes industries Protection maternelle et infantile) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  • Les personnels de la protection judiciaire de la jeunesse ;
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les
    professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil, les personnels des CROUSCentre régional des oeuvres universitaires et scolaires affectés à la restauration ;
  • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, sapeurs-pompiers
    professionnels), les policiers municipaux, les surveillants de la pénitentiaire, les
    militaires engagés dans l’opération sentinelle, les douaniers.

Activités

COMMERCE

MAGASINS DE VENTE

Les magasins de vente et les centres commerciaux ne peuvent accueillir du public entre 6 heures et 19 heures que pour leurs activités de livraison et de retrait de commandes ou les activités suivantes :

Liste détaillé des magasins pouvant recevoir du public et des activités autorisées : https://www.gouvernement.fr/mesures-renforcees-la-liste-des-commerces-autorises-a-ouvrir

Seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité peuvent rester ouverts y compris les librairies et disquaires, les services de coiffure, les fleuristes, les services de réparation et d’entretien des instruments de musique, les commerces de véhicules automobiles et de machines agricoles sur rendez-vous, et les commerces de détail de cacao, chocolats et produits de confiserie.

Les magasins multi-commerces, les supermarchés, les hypermarchés et les autres magasins de vente d’une surface de plus de 400 m2 doivent fermer leurs rayons correspondant aux activités qui ne sont pas autorisées (habillement, ameublement, etc.). Ces établissements peuvent également accueillir le public pour la vente de produits de toilette, d'hygiène, d'entretien et de produits de puériculture.

Les magasins d'alimentation générale et les supérettes peuvent accueillir du public pour l'ensemble de leurs activités.

MARCHES

Seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d'espèces fruitières ou légumières sont autorisés dans les marchés ouverts ou couverts.

Les bibliothèques et les archives sont toujours accessibles au public.

Les salles de cinéma, les théâtres, les musées, les parcs zoologiques ou encore les casinos ne peuvent pas reprendre leur activité.

SPORT

Les enceintes sportives restent fermées au public sauf

  • Les établissements sportifs couverts pouvant continuer à recevoir du public pour :

-l'activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;
-les activités sportives participant à la formation universitaire ou professionnelle et, sauf pour leurs activités physiques et sportives, les groupes scolaires et périscolaires constitués des enfants dont l'accueil est autorisé  ;
-les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale pour la pratique d'une activité physique adaptée ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
-les formations continues ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles ;
-les activités encadrées à destination exclusive des enfants de moins de seize ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, des enfants relevant de l'aide sociale à l'enfance ou relevant des structures sociales et médico-sociales, à l'exception des activités physiques et sportives.

  • Les établissements sportifs de plein air  pouvant  accueillir du public pour ces mêmes activités, ainsi que pour :

-les activités physiques et sportives des groupes scolaires et périscolaires constitués des enfants dont l'accueil est autorisé ;
-les activités physiques et sportives des personnes mineures autres que celles mentionnées à l'alinéa précédent ainsi que des personnes majeures, à l'exception des sports collectifs et des sports de combat.

La pratique sportive sur la voie publique ou dans un établissement sportif de plein air est strictement individuelle.

Pour les personnes majeures, la pratique encadrée est autorisée sur la voie publique dans la limite de 6 personnes et dans un établissement sportif de plein air (ni clos, ni couvert), à l’exclusion des sports collectifs et de combat, dans le respect d’une distance de 2m entre chaque participant.

Pour les personnes mineures, la pratique encadrée est autorisée sur la voie publique dans la limite de 6 personnes et dans un établissement sportif de plein air (ni clos, ni couvert), à l’exclusion des sports de combat, dans le respect d’une distance de 2m entre chaque participant.

Les vestiaires collectifs restent fermés sauf pour l’accueil des enfants des personnels prioritaires ainsi que les personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap, les formations continues ou entraînements nécessaires au maintien des compétences professionnelles et les sportifs professionnels.

CULTE

Les établissements de culte sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit à l'exception des cérémonies religieuses, pour lesquelles l'accueil du public est organisé dans les conditions suivantes :

1° Une distance minimale de deux emplacements est laissée entre ceux occupés par chaque personne ou groupe de personnes partageant le même domicile ;

2° Une rangée sur deux est laissée inoccupée.

Toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure dans ces établissements porte un masque de protection.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement https://www.gouvernement.fr/info- coronavirus ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h).

L'application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :