Les résultats du plan France Relance en Meuse

Les résultats du plan France Relance en Meuse

 
 
Les résultats du plan France Relance en Meuse

Volets écologie,compétitivité et cohésion

Volet Écologie

15 projets de rénovation énergétique des bâtiments de l’État ont été retenus en Meuse dans le cadre de France Relance, pour 10,87 M€.

La caserne Maginot de Revigny-sur-Ornain, abritant l’escadron de Gendarmerie mobile, bénéficie notamment de plus de 10 M€ pour la réhabilitation énergétique des bâtiments logements. Des soutiens ont aussi été accordés, entre autres, pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques sur plusieurs sites de l’État en Meuse.

France Relance soutient le recyclage. Les entreprises Wellman France Recyclage et Paprec Groupe ont bénéficié d’une aide exceptionnelle de 809 000 € au total pour leurs ventes de matières premières recyclées, via le dispositif AideRecy de l’ADEME.

Les agriculteurs meusiens se sont bien mobilisés sur les appels à projets « protéines végétales » et « agroéquipement », tandis que les propriétaires forestiers préparent activement leurs candidatures au plan de reboisement des forêts françaises.

Enfin, 506 bonus écologiques et primes à la conversionont été accordés pour le verdissement du parc automobile des Meusiens, et 535 dossiers accordés au titre de MaPrimeRénov’ pour la rénovation énergétique de leur logement.

Le PETR Cœur de Lorraine va bénéficier d'une aide dans la création d'un Projet Alimentaire Territorial, qui aidera la restauration hors domicile à se fournir en produits de proximité, accompagnera les agriculteurs sur le plan administratif et technique, sensibilisera les consommateurs à la lutte contre le gaspillage alimentaire et associera notamment les Maisons de solidarité départementales aux actions destinées à offrir aux plus précaires une alimentation de qualité.

Volet Compétitivité

France Relance est un accélérateur de projets industriels en Meuse, permettant d’accompagner la croissance d’acteurs industriels historiques ou émergents sur le territoire.

Ainsi, deux entreprises meusiennes ont bénéficié dès 2020 de 1,44 M€ pour réaliser plus de 50 M€ d’investissements :

- Gaming Engineering, start-up issue de la French Tech East, via le fonds pour la modernisation du secteur automobile

- La fromagerie Henri Hutin, lauréate de Territoires d’industrie pour son projet de modernisation.

La baisse des impôts de production s’élève à plus de 22,7 M€ au bénéfice de 1 632 entreprises meusiennes. Cette mesure phare de France Relance renforce leur compétitivité et l’attractivité du territoire.

Trois entreprises meusiennes bénéficient des chèques export et chèques VIE, pour les accompagner dans leur développement à l’export.

Enfin, France Relance soutient le patrimoine et la culture en Meuse :

- Le centre d’art contemporain d’intérêt national Vent des Forêts bénéficie d’une aide pour l’aménagement d’un nouveau lieu aux normes BBC

- Le théâtre de Verdun est également lauréat du fonds de transition énergétique, pour le renouvellement écoresponsable des matériels son et lumière

- La restauration de la terrasse du prieuré du Breuil, monument historique de Commercy.

Volet Cohésion

Le démarrage du plan « 1 jeune, 1 solution » est tout à fait positif en Meuse, avec en 2020 :

- 34 contrats PEC et 15 contrats CIE signés

- 410 aides à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans

- 485 aides exceptionnelles aux recrutements d’apprentis

- 306 entrées dans le dispositif Garantie jeunes

- 665 entrées dans le dispositif PACEA

18 projets d’insertion par l’activité économique ont été soutenus en 2020 dans le département, pour 731 664 €, grâce au fonds de développement de l’inclusion, avec le projet de créer près de 60 emplois.

La dynamique se poursuit en 2021, pour faciliter l’entrée sur le marché du travail des jeunes : l'objectif pour 2021 est de totaliser 509 contrats PEC, 135 contrats CIE et 556 entrées en Garantie jeunes.

Un CIE a été signé le 21 avril 2021 entre M.Jonathan ARROUGE et l’entreprise CORDM, en présence de Madame Marie-Paule TOURTE-TROLUE, sous-préfète de Verdun. M.ARROUGE, jeune originaire du quartier des Planchettes de Verdun, était auparavant en chantier d’insertion. Dans ce cadre, il a effectué une immersion au sein de l’entreprise CORDM, qui s’est transformée en proposition de CDD sur un poste de préparateur de commandes, avec un CDI possible par la suite.

L’effort de cohésion territoriale s’incarne également en Meuse, avec 2 M€ accordés aux collectivités dans le cadre de la DSIL relance. Parmi les projets soutenus figurent la réhabilitation du système d’assainissement de Clermont-en-Argonne, la réhabilitation et l’aménagement du pôle d’activités économiques de Chauvoncourt, ou encore l’extension de la maison de santé de Spincourt.