Je ralentis, je m'écarte, j'évite le pire

Mis à jour le 15/05/2024

        

Je ralentis, je m'écarte, j'évite le pire

Patrice Vergriete salue le lancement de la campagne « Je ralentis, je m’écarte, j’évite le pire » dédiée à la sécurité des intervenants de la route

9 000 agents de l’Etat ou des sociétés d’autoroutes travaillent quotidiennement sur le réseau routier et autoroutier national.

Ils réalisent près de 800 000 interventions par an pour assurer la sécurité des automobilistes : balisage des chantiers, entretien des routes et des infrastructures, sécurisation des zones d’incidents ou maintien de la circulation routière en condition hivernale.

Pendant ces interventions, depuis 2014, 12 agents des directions interdépartementales des routes et des sociétés d’autoroute ont perdu la vie sur une zone de chantier ou d’intervention dont 6 au cours des deux dernières années.

Patrice Vergriete, ministre délégué aux Transports, tient à rappeler à tous les usagers l’absolue nécessité d’appliquer les bonnes pratiques pour assurer la sécurité de tous les professionnels qui interviennent régulièrement sur l’ensemble des réseaux routiers français.

En 2024, la délégation à la sécurité routière, le ministère chargé des transports et les employeurs des personnels intervenant sur la route, s’unissent pour alerter sur les risques encourus par les professionnels et promouvoir le réflexe de sécurité : « Je ralentis, je m’écarte, j’évite le pire ». Avec le réalisateur Jean-Xavier de Lestrade et pour la première fois, une campagne de sécurité routière destinée à la protection des professionnels qui interviennent pour la sécurité des usagers des routes et autoroutes sera largement diffusée à la télévision française.

En agissant sur les comportements, il est possible de réduire significativement le nombre d'accidents. 5 bons comportements doivent être respectés :

En conduisant, être attentif en toutes circonstances :

  • ne pas se laisser distraire ( téléphone, radio ou GPS) ;
  • faire des pauses régulièrement ;
  • respecter la distance de sécurité avec le véhicule qui nous précède.

À l'approche d'un chantier ou d'une zone d'intervention :

  • diminuer sa vitesse ;
  • s’écarter au maximum des intervenants, si possible en changeant de voie.

« La lutte contre l’insécurité sur les routes est une priorité absolue de la politique menée par le ministère des transports. Aucun accident et aucun drame ne doivent être tolérés. Nous mettons tout en œuvre pour protéger les agents d’exploitation des routes qui œuvrent au quotidien pour assurer la sécurité des automobilistes. Respectons leur travail. Protégeons leur vie. »

Patrice Vergriete

Une campagne pour que chacun d'entre nous protège ceux qui au quotidien nous protègent

Ils nous protègent au quotidien sur le bord des routes et des autoroutes, et nous passons sans les voir. Leur métier : sécuriser et entretenir nos routes. Ils sont agents des services de l'État ou patrouilleurs des sociétés concessionnaires, gendarmes ou policiers, pompiers, urgentistes ou dépanneurs et risquent leur vie tous les jours. Certaines de ces personnes qui protègent nos déplacements sont blessées et parfois tuées.

Ces accidents sont malheureusement en forte augmentation ces dernières années, aussi la Sécurité routière réunit les employeurs pour lancer une grande campagne de sensibilisation. L'objectif est clair : alerter sur les risques que ces hommes et ces femmes encourent, tous ces professionnels qui protègent les autres, qui nous protègent tous les jours. Un geste simple pour, à notre tour, les protéger : je ralentis, je m'écarte, j'évite le pire.

En effet, à l'initiative de la Sécurité routière, le code de la route impose depuis 2018 le respect d'un corridor de sécurité. A l'approche d'une intervention en cours sur la chaussée, les conducteurs doivent ralentir, s'écarter au maximum, si possible en changeant de voie. Cette règle est trop peu connue. La campagne de communication se donne aussi cet objectif de mieux la faire respecter.

Cette campagne (TV, radio, affichage) est à l'initiative de la Sécurité routière, du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer, du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, des sociétés d'autoroutes, du SAMU et des dépanneurs.

Protéger des vies

Un film de Jean-Xavier de Lestrade

La Sécurité routière et ses partenaires ont voulu mettre en lumière ces hommes qui font face au danger, leur donner l'occasion de raconter les drames qui les ont touchés et dont ils ont été témoins : blessures graves, traumatismes ineffaçables, accident fatal d'un collègue mort sous leurs yeux. Jean-Xavier de Lestrade, le réalisateur multi-primé et oscarisé a filmé six de ces personnes dans un court métrage de 5 minutes d'une rare dignité.

Un hommage et tout à la fois un film qui se donne le but d'alerter, d'éviter que ces drames trop nombreux ne se répètent, de provoquer une prise de conscience du danger que ceux qui nous protègent prennent et à notre tour de les protéger.

Lien vers la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=EMRRFA4P_k8&feature=youtu.be

Le film de campagne sera visible à partir du 15 mai à la télévision et dans l'univers digital.

Tous les éléments pour communiquer :

Les spot radio : ce spot sera diffusé à partir du 17 mai - Télécharger le spot

Télécharger Radio ZIP - 4,79 Mb - 15/05/2024

Les affiches de campagne et les illustrations

Télécharger Affiche ZIP - 4,82 Mb - 15/05/2024