Communiqués de presse

Influenza aviaire – Instauration d’une zone de contrôle temporaire

 
 
Influenza aviaire – Instauration d’une zone de contrôle temporaire

  

  • Instauration d’UNE ZONE DE CONTRÔLE TEMPORAIRE

Suite à la détection d’un foyer d’Influenza aviaire, le 9 septembre 2022 dans un élevage de poules pondeuses sur la commune de Bislée dans la Meuse, et afin de lutter contre la propagation du virus conformément aux règles de gestion sanitaire, l’élevage complet a été dépeuplé. L’enquête épidémiologique réalisée n’a pas exclu une infection par la faune sauvage.

Pour éviter tout risque de diffusion du virus à d’autres élevages, des zones réglementées de protection (ZP) et de surveillance (ZS) ont été instaurées par arrêtés préfectoraux.

Compte tenu de la découverte d’un cygne sur la commune de Vadonville, dont l’infection par le virus de l’influenza aviaire a été confirmée par le laboratoire national de l’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail le 26 septembre 2022, une zone de contrôle temporaire (ZCT) de 5 km autour de ce nouveau foyer infectieux, est définie par arrêté préfectoral ce jour.

Compte tenu de la présence avérée du virus, de son caractère hautement pathogène et très contagieux, les mesures sanitaires et les mesures réglementant les activités cynégétiques déjà prévues sur le périmètre réglementé (ZP et ZS), sont étendues à cette nouvelle zone de contrôle temporaire (ZCT) .

Au total, 34 communes, dont la liste figure en annexe, sont désormais concernées par ces mesures :

  • MESURES APPLICABLES DANS LE PERIMETRE REGLEMENTE (ZP, ZS et ZCT)

Mesures sanitaires renforcées :

  • Les professionnels de la filière volaille et les particuliers sont tenus de respecter strictement les mesures de biosécurité notamment la claustration stricte des oiseaux de basse-cour, la mise à l’abri des volailles commerciales, mais également le nettoyage et la désinfection des tenues et équipements en élevage. Toute mortalité ou signe clinique anormal doit faire l’objet d’un signalement au vétérinaire assurant le suivi de l’élevage ou de la basse-cour.
  • Les mouvements de volailles et autres oiseaux captifs sont interdits, sauf dérogations accordées par la Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP).
  • Tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques, détaillées sur le site Internet du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et accessibles à l’adresse suivante : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels .

Mesures réglementant les activités cynégétiques

  • La chasse au gibier d’eau est interdite ;
  • La chasse au gibier à plumes est interdite dans les marais non asséchés, sur les fleuves, rivières, canaux, réservoirs, lacs, étangs et nappes d’eau (article L424-6 du Code de l’environnement) ;
  • En dehors de ces espaces humides précités, la chasse au gibier à plumes est autorisée en respectant les mesures de biosécurité (nettoyage et désinfection des bottes, du matériel de transport et du matériel de chasse, gestion des déchets de chasse et absence de contact du chasseur avant changement complet de tenue et des chiens de chasse avec des oiseaux domestiques).
  • La chasse du gibier à poils est autorisée en respectant les mesures de biosécurité (nettoyage et désinfection des bottes, du matériel de transport et du matériel de chasse, gestion des déchets de chasse et absence de contact du chasseur avant changement complet de tenue et des chiens de chasse avec des oiseaux domestiques).

La Préfète de la Meuse rappelle l’absolue nécessité du respect de toutes les mesures de biosécurité (déjà rappelées dans le précédent communiqué de presse) disponibles à l’adresse suivante : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Tous les professionnels et les particuliers doivent se sentir concernés par ces mesures.

Il est rappelé que l’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale très contagieuse pour les oiseaux. La découverte d’oiseaux morts doit être signalée à la DDETSPP à l’adresse suivante :

DDETSPP 55 : ddetspp-animal-environnement@meuse.gouv.fr

Pour rappel, la consommation de viande, foie gras et œufs, et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volailles, ne présente aucun risque pour l’Homme.

Liste des 34 communes en zones réglementées pour l’influenza aviaire :

CODE INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques COMMUNES
55012 APREMONT-LA-FORET
55027 BANNONCOURT
55032 BAUDREMONT
55054 BISLEE
55058 BONCOURT-SUR-MEUSE
55111 CHAUVONCOURT
55114 CHONVILLE-MALAUMONT
55122 COMMERCY
55127 COURCELLES-EN-BARROIS
55159 DOMPCEVRIN
55197 FRESNES-AU-MONT
55210 GIMECOURT
55220 GRIMAUCOURT-PRES-SAMPIGNY
55229 HAN-SUR-MEUSE
55263 KOEUR-LA-GRANDE
55264 KOEUR-LA-PETITE
55269 LAHAYMEIX
55274 LAMORVILLE
55288 LEROUVILLE
55290 LIGNIERES-SUR-AIRE
55312 MAIZEY
55329 MECRIN
55333 MENIL-AUX-BOIS
55401 LES PAROCHES
55407 PONT-SUR-MEUSE
55444 ROUVROIS-SUR-MEUSE
55448 RUPT-DEVANT-SAINT-MIHIEL
55460 SAINT-JULIEN-SOUS-LES-COTES
55463 SAINT-MIHIEL
55467 SAMPIGNY
55526 VADONVILLE
55530 VALBOIS
55553 VIGNOT
55570 VILLOTTE-SUR-AIRE