TOUS MOBILISES CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

 
 

Le 25 novembre 2017, le président de la République, Emmanuel Macron, érigeait l’égalité entre les femmes et les hommes en Grande cause du quinquennat : « Pour cela, je me suis en effet engagé à ce que la cause du quinquennat soit celle de l'égalité entre les femmes et les hommes et le premier pilier de cette cause, c'est bien la lutte pour l'élimination (complète) des violences faites aux femmes… pour que la honte change de camp… c’est une question de dignité pour notre République ».

  Aucun @gouvernementFR ni aucune majorité ne se sont saisis avec autant de détermination du fléau des violences faites aux femmes.
Nous devons poursuivre notre engagement car un féminicide sera toujours un féminicide de trop.
Soyons tous mobilisés face aux violences. pic.twitter.com/ujItSWVbFv

Dès 2017, le Président de la République a fait de l’égalité entre les femmes et les hommes la Grande cause de son quinquennat et la lutte contre les violences en constitue le premier pilier, la condition sine qua non sans laquelle l’égalité ne saurait advenir. Le 3 septembre 2019, lors du Grenelle des violences conjugales, aux côtés des associations, des experts, des familles de victimes et des victimes elles-mêmes, c’est l’ensemble du Gouvernement qui s’est mobilisé pour dire stop.

5 années de mobilisation.

> tous_mobilisés_contre_les_violences_faites_aux_femmes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

Tous mobilisés contre les violences faites aux femmes.