Actualités

Épisode persistant de pollution atmosphérique de type « estival » (ozone) en Meuse - Niveau 2

 
 
Épisode persistant de pollution atmosphérique de type « estival » (ozone)  en Meuse - Niveau 2

Compte tenu de la persistance de l'épisode de pollution atmosphérique, et dans le contexte d'épisode caniculaire intense que connaît actuellement le département de la Meuse, les limitations de vitesse, sur les réseaux routiers et autoroutiers seront abaissées de 20km/h à compter de ce vendredi 26 juillet 2019.

Un épisode de pollution « estival » caractérisé par de hauts niveaux d’ozone a démarré le jeudi 25 juillet 2019 en Meuse, plaçant le département en procédure d’alerte de niveau 1

Ce phénomène persistant de pollution atmosphérique, pour la journée du vendredi 26 juillet 2019, implique la mise en place de la procédure d’alerte de niveau 2, et impose des limitations de vitesse abaissées de 20km/h sur tous les réseaux routiers et autoroutiers du département.

Les mesures de niveau 1, d’ores et déjà appliquées, et les mesures de niveau 2, prises dans le cadre de l’arrêté préfectoral du jeudi 25 juillet 2019 pour l’ensemble du département de la Meuse, sont mises en œuvre à compter de ce vendredi 26 juillet à 00h00 

Niveau 2, à compter du vendredi 26  juillet à minuit, déclenchement de la procédure d’alerte :

La vitesse maximale autorisée pour les véhicules est abaissée de 20km/h sans descendre en dessous de 70km/h sur tous les réseaux routiers et autoroutiers du département ;

Les sites responsables localement des émissions les plus importantes mettent en œuvre les dispositions prévues dans leur arrêté d'autorisation ICPE en cas d'alerte à la pollution de niveau 2 ;

Néanmoins, les catégories de véhicules suivantes ne sont pas soumises à la réduction de vitesse du présent arrêté :

  • les véhicules des forces de l’ordre et de sécurité civile ;
  • les véhicules des services d’incendie et de secours ;
  • les véhicules d’urgence médicale (SMUR -ATSU).

Ces mesures seront levées dès la fin de la procédure d’alerte.

Pour connaître des informations complémentaires sur la qualité de l’air et sur l’évolution de la procédure d’alerte, veuillez consulter le site internet d’ATMO Grand Est : http://www.atmo-grandest.eu/

Cette pollution nécessite quelques précautions, notamment pour populations vulnérables, et des populations sensibles

Population vulnérable 1  :

  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé ;
  • Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
  • Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté.

Population sensible :

  • Évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum ;
  • Évitez les activités physiques et sportives intenses nécessitant de respirer par la bouche en plein air, celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues.

Population générale :

  • Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort.
  • Les activités physiques et sportives intenses, dont les compétitions à l’intérieur peuvent être maintenues.

1 . Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques

2 . Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux